Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles récents

groupe de parole

6 Mai 2015

groupe de parole le mardi 19 mai 2015 avec notre psychologue

15 rue d'Arras au carré des services de Saint-Herblain

18h00

Harcèlement moral dans la vie privée et professionnelle : groupe de parole le mardi 28 avril 2015 à 18h

11 Avril 2015

Harcèlement moral dans la vie privée et professionnelle : groupe de parole le mardi 28 avril 2015 à 18h

Prochain groupe de parole pour les personnes victimes de harcèlement moral et de violences psychologiques dans la vie privée et professionnelle le mardi 28 avril 2015 de 18h à 20h au "Carré des Services" 15 rue d'Arras à Saint-Herblain.

Premier étage, salle 1.35 et 1.37.

- Non adhérents : une participation de 5.00 euros sera demandée au profit de l'association (frais de photocopies, assurance...).

- Adhérents à l'association : le groupe de parole est gratuit.

plaidoyer pour une femme-fleur

29 Mars 2015

PLAIDOYER POUR UNE FEMME-FLEUR

En ce début de printemps, osons une métaphore.
Voici l’histoire d’un jardinier perfide qui décide de détruire une plante en l'arrosant avec une eau additionnée d’un pesticide. La plante est belle, épanouie et chargée de fleurs. Avec son innocence végétale, elle tend ses pétales à l’eau, déploie ses feuilles et tend sa tige. Ah ! qu’il est bon de se savoir aimée. L’eau chante la chanson de l’amour. Parfois, il se glisse dans la mélodie des sons discordants mais la femme-fleur les ignore.
Au bout de quelques arrosages cependant, elle constate une désagréable transformation. Au lieu de grandir, la voilà qui se ratatine. Ses pétales fanent et sa tige ploie au point qu’elle ne peut se laisser caresser par le soleil.

La femme-fleur se met à douter mais se tait. Elle regarde autour d’elle verdoyer l’herbe et pousser le blé. Dans le secret de sa solitude, elle leur envie l’onde fraiche et commence à comprendre que son eau à elle est frelatée. Polluée de mots-poison et de phrases-cutter qui au fil du temps s’incrustent dans la chair de plus en plus profondément.

Des mots et des phrases qui strient de rouge la confiance en soi, s’enfoncent dans l'estime que l'on se porte avant de frapper l'amour que l'on se doit à soi-même.
Les violences psychologiques flétrissent la femme-fleur de leur eau sale et altèrent ses racines. Il est alors facile pour le jardinier malveillant de l’arracher à la vie d'un geste désinvolte pour la garder prisonnière entre les pages d'un roman noir ou la lancer dans le brasier du désespoir.

Nous devons, nous les femmes chanceuses qui ne connaissons pas l’enfer des violences conjugales, vous les hommes bienveillants, rester vigilants. Nous devons nous interdire de juger. La femme sous emprise ne peut être comprise, elle doit être accompagnée. Pour saisir la main qui se tend quand elle sera prête. Pour apprendre à dire non aux insultes qui portent autant de coups que les poings. Pour réapprendre à vivre, tout simplement.

Et pour ne pas rester en hiver mais savourer le printemps.

Catherine ARMESSEN

annonces

11 Février 2015

les deux prochaines rencontres seront :

le mardi 24 février réunion d'informations et inscription pour les groupes de paroles 2015

le mardi 24 mars groupe de paroles avec notre psychologues.

de 18h00 à 20h00 au "carré des services" 15 rue d'Arras à Saint-Herblain.

ligne 1 arrêt Romanet

GROUPE DE PAROLE DES VICTIMES DE PERVERS NARCISSIQUES DANS LA VIE PRIVEE ET PRO, A NANTES ST HERBLAIN LE MARDI 24 FEVRIER A 18H

25 Janvier 2015

GROUPE DE PAROLE DES VICTIMES DE PERVERS NARCISSIQUES DANS LA VIE PRIVEE ET PRO, A NANTES ST HERBLAIN LE MARDI 24 FEVRIER A 18H
Le prochain groupe de parole mensuel de notre association AVHMVP, Aide aux victimes de harcèlement moral et de violences psychologiques dans la vie privée ou professionnelle, animé par une psychologue clinicienne, aura lieu :
Le mardi 24 février à 18h
au Carré des Services
15 rue d’Arras à St Herblain 44800
Tramway ligne 1, arrêt Romanet
Participation aux frais 

Adhérents de l’association AVHMVP : gratuit

Non adhérents : 5€
L’adhésion à l’association AVHMVP pour un tarif de 30€ par an donne accès à tous nos groupes de parole gratuits et aux autres activités de l’association de façon gratuite (stages, conférences…).
Groupe mixte, destiné aux hommes et femmes victimes de harcèlement moral dans la vie privée ou professionnelle.
Inscriptions par mail auprès du Président de l’association AVHMVP Sylvain Barbottin : sylvainbarbottin@hotmail.fr
Ne restez pas isolé-e, rejoignez nous !

Les groupes de parole

17 Janvier 2015

Tous les groupes de parole sont encadrés avec des psychologues.

Le président de l'association a personnellement vérifier que les psychologues étaient bien inscrit à la DDAS. (Ils ont tous un numéro et c'est obligatoire).

Tous les intervenants extérieurs sont des bénévoles.

(Ils sont P.R.E.I.B.)( Personnel Ressource Extérieur Intervenant Bénévole).

coach, avocats, psychologues...

Ils ne payent pas de cotisation à l'association. Comme cela en cas de désaccord la séparation est plus facile. L'association est une association de victime au service des victimes. Il est hors de question de faire de l'argent sur le dos des victimes. C'est du bénévolat pur.

SB

Voeux 2015

31 Décembre 2014

Au revoir 2014, Bonjour 2015.

Nous avons maintenant des nouveaux locaux.

La nouvelle adresse se trouve 15 rue d'Arras à Saint-Herblain "au carré des services" ligne 1, arrêt Romanet. C'est juste devant l'arrêt du tramway.

Le 13 janvier nous aurons même une boite aux lettres. Après notre Assemblée Générale.

Nous avons eu seize permanences, et quarante huit personnes pour des renseignements.

Notre association aura un temps fort en 2015, nous interviendrons lorsque le deuxième films de Monsieur Jean-Pierre Delépine passera à Nantes au cinéma "Le Concorde". Nous n'avons pas encore la date, il faudra donc suivre l'actualité sur le blog.

Pour des questions de survie pour notre association en 2015, nous demanderons une participation financière de 5.00 euros pour les non-adhérents pour pouvoir participer au groupe de parole, je rappel que l'adhésion annuelle est de 30.00 euros.

Le président

Petit cadeau de Noël

21 Décembre 2014

Pour Noël, j’ai pensé à nous faire un petit cadeau : un bout de la chanson de Renaud, Morgane De Toi.

Je me dis que si tous les papas du monde chantaient cela, les petites filles auraient une chance supplémentaire de se construire positivement. En se voyant charmantes dans les yeux de leur père, en écoutant leurs conseils prodigués avec amour, elles seraient plus nombreuses à choisir la liberté. Mais assez disserté : lisons le début de cette déclaration de tendresse en nous remémorant la sublime mélodie qui donne à la chanson son âme et sa force.

Y'a un mariole, il a au moins quatre ans

Il veut t'piquer ta pelle et ton seau

Ta couche-culotte avec tes bonbecs dedans

Lolita, défends-toi, fous-y un coup d'râteau dans l'dos

Attends un peu avant de t'faire emmerder

Par ces p'tits machos qui pensent qu'à une chose

Jouer au docteur non conventionné

J'y ai joué aussi, je sais de quoi j'cause

J'les connais bien les play-boys des bacs à sable

J'draguais leurs mères avant d'connaître la tienne

Si tu les écoutes y t'feront porter leurs cartables

'R
eusement qu'j'suis là, que j'te regarde et que j't'aime

Catherine ARMESSEN

Q J S N

11 Décembre 2014

Que justice soit Nôtre

Le dernier film de Jean-Pierre Delépine, vous pouvez le voir sur :

C - ciné.net

Merci de bien vouloir diffuser l'information autour de vous.

SB

QueJusticeSoitNotre

23 Novembre 2014

Après le succès d’Article 23 projeté dans plus de 200 salles à travers toute la France, dont le sujet portait sur les violences dans le monde du travail, je voulais adressez a tous mes remerciements pour le soutien que vous m'avez apporté lors de la diffusion de ce film. (Bande Annonce : http://youtu.be/H_gKrn5-SBU

Pendant la saison 2012/2013, j'ai parcouru la France entière en portant ce film partout ou j'ai pu le faire programmer, et bénéficier de relais de presse de plus d'une centaine d'articles. Le film a fini par trouver un éditeur qui a rendu possible une sortie DVD sur internet mais aussi en magasin (Fnac), chose que je ne croyais possible pour un film de cinéma indépendant engagé sur des causes aussi délicates que le harcèlement et les suicides au travail.

Ce succès, je le dois, à vous tous qui grâce a votre soutien m'a permis de continuer le combat pour la reconnaissance des victimes des dérives du monde du travail.

Engagé dans la lutte contre toute forme de violence dans notre société, et comme je l'avais annoncé lors des multiples ciné débats du film Article 23, j'ai réalisé un nouveau film Que justice soit Notre, une fiction (Thriller) dont le sujet traite des violences faites aux femmes ainsi que du droit de la femme.

Lors de l'écriture de ce film, nous avons contacté de nombreuses associations concernées par ce sujet, ce qui nous a permis de nourrir le scénario pour être au plus près de la réalité du terrain.

Alix Benezech (co-réalistrice du film ) et moi-même assurons la sortie du film, en avant première le 25 Novembre 2014, avec pour ligne de mire la campagne internationale de l’ONU pour l'élimination des violences à l'égard des femmes, et se terminera le 10 décembre (sortie nationale), lors de la journée des droits de l'homme.

Comme pour Article 23, nous comptons défendre « Que Justice Soit Nôtre » pendant toute la saison 2014/2015.

Bande Annonce :

http://www.premiere.fr/Bandes-annonces/Video/Que-Justice-soit-Notre

Merci à Tous.

Jean Pierre Delépine

Cinéaste Engagé

Note d'intention :

"Malgré les divers plans d'action des différents gouvernements qui se sont succédé depuis près de 10 ans : Ceux de 2004, de 2007, puis de 2010 et 2011, Et enfin celui de 2013 engagé par Nadjat Vallaud-Belkacem ex-Ministre des droits de la femme, la situation concernant la violence faite aux femmes n’a guère évoluée si l’on en juge la terrible statistique toujours inchangée : en France, une femme meurt tous les trois jours victime de la violence de son conjoint.

Que ce soit les violences conjugales, la prostitution, les mariages forcés, l’excision, le harcèlement moral et sexuel, le viol, la discrimination sexuelle au travail, les publicités sexistes, la pornographie, les crimes d’honneur, la maltraitance psychologique, mon intention à travers ce film est la prise de conscience de la violence à l'encontre des femmes et pas seulement en terme physique et psychologique mais sous toutes ces différentes formes, parce que la maltraitance peut être vécue de mille façons, et parce qu’il y a lieu de revoir plus généralement de la place des femmes dans notre société.

C’est ainsi que j’ai voulu aborder dans ce film, la reconnaissance du statut de victime, la difficulté de faire reconnaître ses droits, sans omettre les moyens qu'ont les coupables d'échapper à leur responsabilité, l'impuissance de la police à protéger les victimes de violence, le recours aux circonstances atténuantes, le prétendu consentement de la personne, la complaisance de la justice face aux différences culturelles, ...

Parce ce que les aides et subventions aux associations sont toujours en baisse, parce que de nombreuses associations d’aide aux victimes et aux femmes en difficulté ont du fermer faute d’aide de l’Etat et de volonté politique, je crains donc qu’après la « Grande Cause Nationale » de 2010, la lutte contre les violences à l'encontre des femmes ne soit plus la priorité de notre société civile. Par conséquent, il est nécessaire de mobiliser à nouveau l’opinion publique.

Rappelons qu’en France, 1500 cas de violence conjugale sont enregistrés chaque jour, qu’une femme meurt tous les 3 jours de la violence de son conjoint, que le salaire des femmes est toujours inférieur à celui des hommes, et que la place des femmes dans les organes de pouvoir est toujours très inférieure à celle des hommes. Pas un seul moment les hommes pourraient accepter autant d’inégalité sans se révolter …

Il ne s’agit pourtant pas de faire un n-ième film pour s’apitoyer sur la détresse humaine, ni de caricaturer des situations maintes fois décriées par la presse, mais de restituer à travers un cinéma vérité, incisif et coup de poing, la réalité des drames pris sur le vif, l’histoire de vies brisées, ainsi que de rechercher la culpabilité au grand sens du terme sans oublier la responsabilité de ceux qui pourrait tout arrêter mais qui au final ne font rien ...

Ce film sera sans doute très inconfortable mais d'utilité publique."

QueJusticeSoitNotre
1 2 3 4 5 6 7 8 > >>